19 avr. 2015

[Méga Dossier] VO ou VF : l'éternel débat // + les comédiens


Hello les petits chats (vous aimez mon petit surnom? Non? Tant pis). Aujourd'hui on va aborder un sujet qui me trotte dans la tête depuis un bon moment... LE DOUBLAGE, yay ! J'ai fait le constat tragique (ou épatant, j'ai pas encore décidé) que c'était presque devenu un automatisme d'analyser les voix quand je regarde un film/une série/un dessin-animé en VF, du genre "eh mais j'ai déjà entendu cette voix quelque part...", et c'est assez horrible parce que ça va me perturber tant que j'aurais pas trouvé (remarque je fais ça aussi avec la VO dans les films d'animation, haha silly me), et tout naturellement ma pensée suivante c'était "il faut que je blogue là-dessus", alors nous y voilà.

Depuis la nuit des temps, la lutte perdure. Après des années de débat, de crêpage de chignons et d'insultes, on ignore toujours la réponse : VO ou VF? Pro-VO et Pro-VF s'affrontent dans ce qui semble être un combat sans issue. Arriveront-ils un jour à trouver enfin un terrain d'entente sur ce sujet particulièrement épineux qui divise le monde? "La VO c'est mieux!" "Non c'est la VF d'abord!" "La VF ça pue!" "Tu vas la fermer ta gueule?!" Qui a raison, qui a tord? Enquête.(Cette introduction a été sponsorisée et approuvée par Bernard de la Villardière)

images réelles d'un différend entre Pro-VO et Prof-VF

Il y a quelques années j'aurais probablement sorti un truc du genre "quoi? Tu regardes des séries en français? Hahahaha, c'est so 2000, vis avec ton temps non?", mais depuis j'ai pris pas mal de recul pour "étudier" la question (la maturité, toussa toussa), et en fait je me suis aperçue que c'était un peu idiot de baver systématiquement sur la VF parce que 1) faire du doublage ça a l'air d'être le truc le moins évident du monde 2) des bonnes VF, ça existe (oui, oui). Et j'ai aussi découvert qu'il existait carrément une "fanbase" assez importante (genre, vraiment) autour du doublage et des comédiens qui en font. Enfin, je me doutais que ça existait, mais pas à CE point. Je vais faire par catégorie :

Sommaire
§  Le doublage :
____Ø  Dans les films
____Ø  Dans les séries
____Ø  Dans les dessins-animés
____Ø  Dans l'animation japonaise

§  Comédien, le métier :
____Ø  Mention spéciale
____Ø Les comédiennes
____Ø Les comédiens

§  Les "Star Talent"


- LE DOUBLAGE DANS LES FILMS 
Pour les films, je suis vachement plus indulgente qu'avant quand il s'agit de la VF. Faut dire que ça dépend pas tellement de moi, par exemple quand je veux aller voir un film au cinéma, celui qui est le plus proche de chez moi ne passe les films qu'en VF. Si je veux VRAIMENT voir la VO, bah j'attends la sortie DVD (enfin... la sortie DVD) ou je dois me traîner sur Paris, donc le choix est souvent vite fait. Du coup le dernier film que j'ai vu au ciné c'était Gone Girl et j'ai trouvé la VF on point (Laura Blanc, qui double Queen Rosamund Pike, a une voix aussi vicieuse que son personnage, donc parfaite). Quand je regarde un film à la télé, si c'est un film que j'ai vu plusieurs fois en VF, je vais vouloir tester la VO et inversement. Ou si en français je n'aime pas la voix d'un acteur je vais le regarder en VO (heureusement que maintenant on peut changer la langue sur sa télé). Je suis très attachée aux voix françaises de certains acteurs (je trouve que ça a un petit côté rassurant), du coup je fais limite une syncope quand il y a un changement d'un film à l'autre. Parfois ça passe crème, et d'autres pas du tout, mais généralement c'est la première chose que j'entends, et croyez-le ou pas mais ce simple détail peut mettre en péril mon bon "visionnage" du dit-film. Mon anecdote honteuse du jour (à ce stade, je me suis déjà assez affichée dans mon article sur ma vie de fangirl, donc yolo) : vous connaissez mon amour inconditionnel, légèrement malsain pour Leonardo DiCaparfait DiCaprio? Et bien sa VF attitrée, Damien Witecka, est aussi un peu en cause. Pour avoir vu la majorité de ses films en français, imaginez ma tronche quand j'ai lancé Inception et que - enfer et damnation - j'ai entendu la voix de Damien remplacée par un autre Damien (Ferette, cette fois). Résultat, j'ai regardé Inception et The Great Gatsby en VO. Moi extrême? Absolument. /fin de l'anecdote honteuse

moi quand un acteur que j'aime n'a pas sa voix française régulière


- LE DOUBLAGE DANS LES SÉRIES
Bon si on est un peu honnêtes, pour les séries c'est pas vraiment un choix ou une question de goût. La VO "s'impose" quand ça vient de commencer, car à moins d'avoir une patience hors du commun, rares sont ceux qui vont attendre la VF, même si maintenant c'est fait assez rapidement (j'ai vu des séries traduites en français un jour à peine après que l'épisode soit posté, donc c'est dire si le rythme de travail est intense pour les comédiens). Après, certains choisiront automatiquement la VO parce qu'ils préfèrent la voix/l'accent d'un acteur, qu'ils ne sont pas satisfaits de la traduction française (surtout quand il s'agit d'une série comique, c'est un vrai challenge de retranscrire les jeux de mots et autre références), ou tout simplement parce que ce sont des rageux de la VF (ne niez pas, je vous vois certains critiquer H-24 sur Twitter), et quand je dis rageux, le mot exact serait plutôt forceur, vous savez celui qui est toujours un peu dans l'excès quand il en parle et méprise le petit peuple qui a le malheur de regarder ses séries dans la langue de Molière. D'autres privilégieront la VF parce qu'ils sont fans/par habitude, parce que l'anglais c'est pas leur truc et que ça permet de pas être scotché à son écran dans un effort de concentration maximal (et comme ça, ça permet de faire autre chose) ou - ce qu'on oublie souvent de dire - parce que la VOST aussi a ses défauts dont celui par exemple de ne pas toujours traduire tous les mots ou de ne pas apporter d'explications du tout lorsqu'il y a une référence importante et on ne s'en rend pas compte mais pour quelqu'un qui ne parle pas du tout anglais et qui veut se familiariser avec la VOST, ça peut faire la différence. Il existe bien sûr des tonnes de séries qui ont une VF de qualité. Il y a les cultes : Malcolm, Ma famille d'abord, Buffy contre les vampires, Charmed, Les Frères Scott, Newport Beach, Scrubs, Desperate Housewives, etc. Et même maintenant il y a encore de très bonnes VF. Quand il s'agit de séries avec lesquelles on a grandi, à moins que d'être né bilingue, la VF est par défaut une obligation. On s'aperçoit qu'à force d'avoir été habitué la VF, on a même du mal avec la VO. Mon problème majeur avec certaines VF du coup c'est que si généralement j'aime la plupart des voix des comédiens et que je me fiche pas mal d'entendre souvent les mêmes, elles ne correspondent pas forcément d'un personnage à l'autre. Genre je vais aimer une voix sur un perso et trouver que ça va pas du tout à un autre. Ça et bien sûr que je sois totalement réticente aux changements de voix intempestifs qui font chier tout le monde (les comédiens les premiers), mais bon il n'y a pas grand chose qui peut être fait à ce propos. Par exemple quand un comédien décède, et que sa voix doit être remplacée. Mais je l'admets, certaines VF sont atroces et font saigner les oreilles (oui The Big Bang Theory et HIMYM, je parle de vous, et je ne regarde même pas ces séries mais j'en ai entendu assez pour constater l'étendue des dégâts). J'ai aussi entendu l'accent atroce d'un personnage en tombant sur Game of Thrones, bah je peux vous dire que j'ai rapidement changé de chaîne. Mais ça va dans les deux sens car certains acteurs ont des accents prononcés aussi en anglais ou des voix aiguës à souhait qui frôle l'insupportable et parfois - miracle - la VF vient sauver tout ça. 

Je tenais à faire un aparté, car j'ai appris que le groupe M6 avait acquis les droits d'Empire, LA série sensation qui vient de s'achever aux États-Unis et a déjà été renouvelé pour une saison 2.  J'étais plutôt sceptique au début mais finalement ça pourrait être une bonne chose qu'elle soit diffusée sur une chaîne comme M6. Ce qui me fait très peur en revanche c'est que naturellement il va y avoir un doublage français et ceux qui connaissent la série ont comme moi toutes les raisons d'être inquiets. Y'a un point qui est rarement abordé dans le domaine du doublage, c'est qu'il arrive souvent que les acteurs de couleurs soient doublés par des comédiens blancs, par manque d'effectif j'imagine. Alors attention je vous vois venir, non pas que ça me pose problème, tant que la voix française colle au personnage je m'en plains pas - enfin pas souvent - sauf que parfois les comédiens prennent malheureusement des accents ou des tons très forcés que les acteurs n'ont même pas forcément en VO (ça c'est un des grands mystères de la VF), et dans certains cas disons-le franchement c'est limite offensant. Mais dans le cas d'une série comme Empire c'est un peu différent vu que les dialogues ne brillent pas spécialement par leur subtilité à la base, et un doublage non approprié viendrait définitivement gâcher le plaisir d'entendre certaines répliques (90% des répliques, en fait). Plus important, qui va bien pouvoir assurer le doublage de ma queen Taraji P. Henson (alias Cookie Lyon) et ses come-back de génie sans que ça leur enlève leur côté cinglant?



- LE DOUBLAGE DANS LES DESSINS-ANIMÉS :
J'ai écrit dessins-animés par principe, mais ce que j'avais en tête c'était surtout les Disney. Vous aimez pas la VF? Pour vous c'est le mal? Ok c'est très bien, les goûts et les couleurs comme on dit. Mais les Disney devraient vraiment être l'exception culturelle pour tout le monde parce que si y'a bien une chose dans laquelle les comédiens français excellent ce sont les Disney. J'en avais déjà parlé avant, donc vous le savez déjà, Disney c'est une de mes plus grandes passions. Et les doublages y sont pour BEAUCOUP. Si maintenant je regarde des Disney aussi bien en VO qu'en VF, en français ça fait quand même toute la différence. Ils occupent une place tellement importante que tout changement de voix est très (j'insiste) rapidement identifié et mal vécu. Forcément, quand on a été habitué à une version, le moindre petit changement quel qu'il soit s'apparente à un viol auditif ("argh, mais c'est quoi ces voix, normalement c'est pas comme çaaaa"). Et malheureusement, certains n'y ont pas échappé. Je l'ai dit à maintes reprises, La Belle et La Bête est mon Disney préféré, l'ultime, le best, le Graal, ce que vous voulez. Sauf que Disney a décidé de bousiller ma vie quand en 1993 la comédienne Lucie Dolène (qui prête sa voix à Mrs Samovare, ou encore dans Blanche-Neige et les Sept NainsLe Livre de la Jungle, et d'autres productions qui ne sont pas Disneycomme Anastasia) a décidé de leur intenter un procès en réclamant des droits d'auteur sur l'utilisation de sa voix. Elle a remporté le procès, et chez Disney ils ont été tellement aigris qu'ils ont carrément préféré la remplacer dans toutes les œuvres où elle figurait. Ce qui est étrange, c'est que la VF originale du Livre de la Jungle figure tout de même dans la réédition de 2007. Du coup à ce jour, il est IM-PO-SSIBLE de mettre la main sur une version DVD/Blu-Ray avec la voix de Lucie (remplacée par Lily Baron en 2002, qui a aussi prêté sa voix dans les suites). Donc si moi (qui adore à la folie la chanson "Histoire Éternelle" pour des raisons évidentes) je veux entendre la bonne version, je suis obligée de m'en tenir à ma vieille VHS qui marche super mal, mer-vei-lleux ! Mais je vais vous dire, je préfère encore mille fois ça que d'avoir à me coltiner la nouvelle version avec la séquence ajoutée de la chanson Humain à Nouveau (pour les chansons rajoutées dans les éditions DVD, voir aussi Pocahontas et Le Roi Lion, que je maudis comme pas permis). D'ailleurs dans mon monde cette séquence n'existe pas. En plus de ça, ce qui pour moi fait la perfection du casting, c'est que TOUS les comédiens, en VO comme en VF sont à la fois la voix parlée ET chantée de leur personnage (c'est pas le seul certes mais c'est quand même assez rare pour être noté). Bref, je n'exprimerai jamais assez mon amour pour ce dessin-animé et mon amertume de savoir que je ne pourrais probablement jamais avoir la bonne version en bonne qualité. D'autres Disney ont subi un ou plusieurs redoublages, et parmi les raisons invoquées figure souvent celle de vouloir faire une version plus "moderne", sauf que je trouve un peu idiot de changer une version qui est déjà très bien pour qu'elle soit plus adaptée au public alors qu'en VO ils en ont tous qu'une seule, aussi vieille soit-elle, et on les entend pas se plaindre? Pour ces Disney même combat, les anciens doublages sont introuvables (et c'est pas faute d'avoir cherché), donc encore une fois merci mes vieilles VHS. Pour les aficionados, cet article (ce site est une vraie mine d'or btw) explique parfaitement toutes les raisons - pas toujours justifiées - de ces fameux redoublages. Si je devais choisir ma VF préférée, ce serait impossible vu qu'il y en a tellement. Toutes les VF sont bonnes mais généralement les voix qui me marquent le plus sont celles des méchants, dont mes préférés Jean Piat (Frollo dans Le Bossu de Notre-Dame et Scar dans Le Roi Lion), Féodor Atkine (Jafar dans Aladdin), Philippe Dumat (le Prince Jean dans Robin des Bois), François Le Roux (Gaston dans La Belle & la Bête), Sylvie Moreau (Maléfique dans La Belle au bois dormant), Elisabeth Wiener (Yzma dans Kuzco, l'empereur mégalo), Raymond Gérôme (Radcliffe dans Pocahontas), Micheline Dax (Ursula dans La Petite Sirène), et bien d'autres que je mentionnerai un peu plus loin. Bon je me suis vachement étendue et vous ai bien bassiné avec Disney, mais au moins 90% des doublages dans les dessins-animés sont plus que corrects.

moi quand je sais que je peux pas avoir ma bonne version de La Belle et La Bête


- LE DOUBLAGE DANS L'ANIMATION JAPONAISE : 
Je suis assez partagée pour l'animation. Je sais que l'opinion publique est contre la VF (bon, à raison sur ce point, les Dragon Ball ZOne Piece, Bleach, Naruto - m d r la voix de Naruto - etc étant vos références de prédilection, mais j'ai entendu Death Note en français aussi, donc je comprends). Là je crois que ça dépend juste de la version que j'ai vu en premier. Je regarde plus trop d'animes maintenant de toute façon, mais dans ma période j'en ai vu autant en japonais qu'en français. Parmi les VF que j'ai aimé je citerai FullMetal Alchemist, Fruits Basket, Gundam SEED, GTO (oui vous avez bien lu, pour moi c'est un classique ok), Samurai Champloo, Cowboy BebopCardcaptor Sakura (que personne vienne me dire le contraire) ou encore Paranoïa Agent. Bon en même temps j'ai pas non plus vu tant d'animes que ça donc je suis pas trop une référence en la matière. Après c'est sûr que si je commence en japonais, ça sera la mission pour switcher en VF (quoi que ça dépend de l'anime). Par contre j'ai tout autant de mal avec plusieurs VO vu que j'ai envie d'étriper certaines Seiyū (le mot japonais pour désigner les comédiens qui font du doublage) et leurs voix insupportables. Pour tout ce qui est "vieux" doublages, même si ceux des mangas cultes genre DBZ, Nicky Larson, Olive et Tom, Ranma ½, Ken le survivant, Jeanne et Serge et j'en passe atteignent des sommets de ridicule, sans le vouloir ça ajoutait une petite touche d'humour supplémentaire. Je dis pas que c'est valable pour tous et qu'ils sont pas à blâmer pour autant, mais au moins les comédiens qui ont doublé DBZ, Ken le survivant et Nicky Larson ont dû bien s'éclater à l'époque, à nos dépends malheureusement. En parlant de Nicky Larson, c'est à la fois triste et hilarant mais sur la page wikipédia dans la partie doublage, tout ce qu'il y a c'est "Antagonistes : Maurice Sarfati" (paix à son âme, il nous a quitté en 2013). En gros le monsieur était la voix unique pour TOUS les méchants de la série (y'a 140 épisodes quand même). Si vous connaissez l'anime vous savez exactement de quelle voix je vous parle, les méchants qui voulaient faire "bobo" à Nicky en se prenant des "boulettes" par Marcel, Maurice, "Momo" et autres noms farfelus sortis d'une autre dimension. Ce qui est encore plus fort avec cette VF, c'est que ok ça peut arriver pendant un doublage que la voix d'un perso soit temporairement remplacé par un autre comédien pour une raison x ou y (le mot-clé étant temporairement) mais dans Nicky Larson à part pour Nicky (doublé par le-ô-combien-parfait-dans-ce-rôle Vincent Ropion), je suis presque sûre que TOUS les autres persos changent de voix au moins une fois au cours de la série (je le sais j'ai l'intégral et je l'ai regardé au moins... enfin je l'ai beaucoup regardé quoi). Même la voix de Laura était alternée entre Danièle Douet et Anne Rondeleux, même si c'était pas choquant. DBZ souffre du même problème, sauf que là ça vaut pour tous les personnages (vu le nombre interminable d'épisodes, c'est plus ou moins compréhensible). En revanche, le truc que j'ai toujours trouvé exagéré ce sont les changements de noms de la VO à la VF. Je vous disais un peu plus haut combien j'aime la version animée de Sakura chasseuse de cartes, et en revoyant maintenant je me demande encore où ils sont allés chercher ces traductions bien curieuses (mais bon c'est vraiment un des animes fétiches de mon enfance donc je me garde bien de critiquer). Pour les films d'animation, je n'ai en général aucun problème quelle que soit la version.
   
moi quand j'entends certaines VF qui me font saigner les tympans


J'ai exclu le doublage dans les jeux vidéo tout simplement parce que je n'y joue pas assez pour en parler (ma référence principale en jeux vidéo à l'heure actuelle c'est les Sims). Néanmoins je tenais à parler de la polémique causée par la bande-annonce du film Ratchet & Clank (adapté de la série de jeux du même nom) qui paraîtra au cinéma en avril 2016 et qui a entraîné une vague de réactions sur la toile - majoritairement négatives - notamment celle du comédien Marc Saez (qui double le personnage de Ratchet dans les premiers jeux jusqu'en 2007). Il a posté plusieurs messages sur son facebook, dont celui-ci, pour exprimer son mécontentement de ne pas avoir été contacté par les producteurs pour reprendre son rôle, bien que ce soit Cyrille Artaux qui le double dans les derniers jeux. Il a depuis tenu à clarifier ses propos dans une interview donnée au site gamer-network. Une pétition a même été lancée pour que le casting VF d'origine soit restauré. Si je vous en parle c'est parce que ça rejoint exactement ce que je disais dans la partie "doublage dans les dessins-animés". A savoir des changements à tout va en VF quand la VO elle conserve ses comédiens d'origine. Et même si sur la forme la plainte de Marc Saez aurait gagnée à être formulée autrement, sur le fond elle soulève un point tout à fait valide. Remplacer un comédien qui a des années dans le métier par une personne moins expérimentée pour une question de marketing n'assure pas le succès d'un film. En l’occurrence ici, "Squeezie", YouTubeur populaire chez les gamers. Ce qui me pose un vrai problème c'est même pas qu'il ait été choisi finalement, c'est qu'il ait été choisi pour de mauvaises raisons. Il a été nommé d'office sans même passer de casting sur la seule base de sa "célébrité". Et qu'on se le dise sa célébrité se résume à un nombre d'abonnés sur YouTube et Twitter. Ca peut paraître un plan marketing judicieux aux premiers abords, mais en y réfléchissant bien ça ne l'est pas tant que ça car bien que je ne sache absolument rien sur ce garçon (à part le fait qu'il soit YouTubeur), les gens qui regardent ses vidéos doivent être dans une tranche d'âge bien précise (je veux pas m'avancer mais je dirais moins de 20 ans?), or le jeu lui a plus de dix ans, il est sorti en 2002 donc les gens qui y jouait à ses débuts doivent eux aussi être dans une autre tranche d'âge, des gens qui savent pas forcément qui est Squeezie quoi. Donc certes la nouvelle en soi a définitivement engendré du buzz, mais à quel prix? Car si la tranche d'âge visée sont les fans de Squeezie alors là je dis pas, la technique marketing est absolument fonctionnelle, mais pour les nostalgiques (qui auraient dû être la cible visée par ce film), c'est comme donner du lard à du cochon. Après, d'un point totalement neutre et objectif, j'ai visionné la bande-annonce et j'ai pas trouvé ça atroce, mais ne pas trouver ça dégueu n'en fait pas non plus quelque chose de bien. D'autres exemples de ce genre me viennent en tête où des comédiens renommés ont été remplacés par des têtes (ici on va dire des noms) d'affiche : Dans Hôtel Transylvanie 2 (2015), c'est Kad Merad qui est choisi pour succéder au comédien Serge Faliu dans le rôle de Dracula. Même combat dans Tempête de boulettes géantes (2009), où Damien Ferette s'est vu remplacé par  Jonathan Lambert (...the fuck) dans la suite, sortie en 2014. Je n'ai que ces deux-là en tête mais je suis sûre qu'il en existe d'autres, en tout cas ce sont des exemples très concrets qu'un nom connu ne garantit pas le succès, car ces deux suites sont passées relativement inaperçues au cinéma.

- COMÉDIEN, LE MÉTIER : 
[Tout d'abord je me dois d'éclaircir vos pauvres âmes ignorantes sur un point (ou pas, les fans de doublage le savent déjà, et jugent sévèrement les gens qui font l'erreur), c'est que l'appellation correcte est "comédien" et non "doubleur" vu que ce mot désigne en réalité l’entreprise de postproduction chargée du doublage d’une œuvre audiovisuelle. Faire du doublage n'est pas une profession à part entière mais n'est qu'une branche du métier de comédien, puisque cela inclut également la pub, le théâtre, la radio, les documentaires, les commentaires audio, le voice-over etc, ce qui constitue une large palette, le doublage ne représentant finalement qu'un dixième de leur métier. De plus, c'est très difficile à l'heure actuelle pour un comédien de vivre uniquement des doublages qu'il fait (à moins d'en faire vraiment beaucoup). Je vous apprends des trucs en plus, c'est pas beau ça (et puis j'ai fait l'erreur comme vous hein). Le mot "doubleur" est malheureusement plus ou moins rentré dans les mœurs et est le premier terme qui vient souvent à l'esprit pour beaucoup donc je pense que les comédiens eux-mêmes ne donnent plus trop la peine de corriger ceux qui le disent, même s'il vaut mieux le savoir. Il persiste également cette idée reçue que faire du doublage est un exercice facile et que n'importe qui peut en faire sans avoir pris au préalable des cours de théâtre, ce qui est bien sûr totalement fauxBien que de nombreux comédiens aient prêté leur voix à des centaines voir des milliers de personnages, ils ont encore assez peu de notoriété, et si je sais qu'il y en a qui aimeraient changer la donne, je sais que aussi ça en arrange beaucoup d'autres. A moins de s'intéresser au doublage, peu suivent vraiment la carrière d'un comédien en dehors de ses doublages. Si un(e) comédien(nne) a une voix facilement reconnaissable, ils sont catalogués comme "la voix de..." alors qu'ils travaillent sur beaucoup d'autres projets en dehors de ça, ce qui n'est pas forcément abordé lorsqu'ils sont interviewés. Du coup, si vous n'entendez jamais parler de certains (et que vous ignorez même à quoi ils ressemblent), c'est qu'ils choisissent volontairement de ne pas s'exposer pour se défaire de l'étiquette "comédiens de doublage". Ou simplement parce qu'ils n'en ont pas envie, ce qui est aussi tout en leur honneur.]

Vous avez l'impression d'entendre souvent les mêmes voix en VF? Je vous rassure, c'est pas qu'une impression. Cette récurrence de voix que ce soit dans les films/séries/dessins-animés ou même les pubs s'explique par le fait que - d'après ce que j'ai compris - le doublage est un milieu très restreint dans lequel il est difficile de s'intégrer (en France en tout cas), et si vous jetez un coup d’œil à certains noms, vous vous apercevrez qu'ils reviennent couramment. C'est aussi un vrai business familial qui se transmet de ~génération en génération, et se commence dès le plus jeune âge. Parfois au point que ça finisse par agacer. A de nombreuses reprises j'ai vu des gens dire qu'ils en avaient un peu marre d'entendre toujours les mêmes comédiens, dont certains noms qui sont particulièrement actifs dans le doublage, et vont même jusqu'à doubler plusieurs personnages sur une seule série. Depuis, j'ai regardé quelques interviews et j'avoue que ça m'a fait bizarre, associer la voix d'un personnage (surtout de dessin-animé) qu'on entend depuis des années et mettre enfin un visage dessus, ça fait un choc. Surtout que certains comédiens n'ont pas du tout le physique de leur voix (si ça a un quelconque sens). Tu les écoutes parler et t'as l'impression d'entendre un personnage c'est très déstabilisant. Avant le sujet m'intéressait pas plus que ça, j'ai plus ou moins toujours su reconnaître les voix, mais au-delà de ça je n'avais jamais vraiment essayé d'en savoir plus. Allez checker leurs pages Wikipédia, certains ont des voxographies aussi longues que les crédits à la fin d'un film et des années de carrière dans le métier. C'est assez impressionnant que quelqu'un que t'as jamais vu et que tu connais pas fasse limite partie de ta vie (j'suis pas sûre qu'eux-mêmes en ait conscience, et pourtant). Pour écrire mon article, Wikipédia et Google ont été mes amis, et les quelques sites consacrés au doublage que j'ai consulté, mais à part ça c'est assez difficile de dénicher des infos. Faut dire que beaucoup de gens se fichent aussi tout simplement du doublage, et est-ce qu'on peut leur en vouloir? Pourtant ce serait grandement mérité. Après tout ce sont des comédiens au même titre que ceux qu'on voit à la télé (d'ailleurs si vous êtes observateurs et que vous avez de l'oreille vous avez sûrement dû en croiser quelques-uns dans des productions françaises). Là où ça devient fun, la partie la plus intéressante de ce méga pavé que vous attendiez, c'est de savoir qui vous avez entendu et dans quoi ! [insert this_is_gonna_be_fun.gif] Je dois vous annoncer d'emblée que j'ai pas pu citer tout le monde et que j'ai dû faire des choix difficiles pour décider qui allait avoir l'honneur de figurer sur cette page, donc si vous pensez que j'ai choisi juste par pur favoritisme... vous avez entièrement raison.



MENTION SPÉCIALE :




LES COMÉDIENNES :



- Natacha Muller (VF de Calista Flockhart)
- Charlotte Marin (VF de Katherine Heigl)
- Anneliese Fromont (VF de Kate Winslet, Julie Benz)
- Caroline Victoria (VF de Claire Danes, Anne Hathaway, Amy Adams, Katie Holmes, Anna Paquin)
- Barbara Delsol (VF de Jessica Alba, Sophia Bush, Eliza Dushku)
- Laura Blanc (VF de Jennifer Garner, Kate Beckinsale, Rosamund Pike, Kristin Kreuk, Kida dans Atlantide, l'empire perdu)
- Françoise Cadol (VF de Sandra Bullock, Brenda Strong, Angelina Jolie, Lara Croft, Patricia Arquette dans Médium)
- Virginie Ledieu (VF de Meg Ryan, Alyson Hannigan, Anne Heche, Majandra Delfino dans Roswell)
- Yumi Fujimori (VF de Sandra Oh, Maggie Q, Ming-Na)
- Évelyn Séléna (VF de Jane Seymour)
- Martine Irzenski (VF de Sarah Jessica Parker)
- Micky Sébastian (VF de Kim Catrall, Sharon Stone, Dame Eboshi dans Princesse Mononoké)
- Monique Thierry (VF de Judight Light, Sally Field, Kathy Bates, Anjelica Huston)
- Edwige Lemoine (VF de Danielle Panabaker, Ashley Greene, Allison Mack dans Smallville)
- Odile Cohen (VF de Renée Zellweger)
- Blanche Ravalec (VF de Marcia Cross, Ashley Jensen dans Ugly Betty, Beth Broderick dans Sabrina l'apprentie sorcière)
- Emmanuèle Bondeville (VF de Michelle Pfeiffer, Lori Loughlin, Marguerite McIntyre)
- Marjorie Frantz (VF de Mila Kunis, Clea DuVall, Toni Collette, Hilary Swank, Drea de Matteo, Daria Morgendorffer dans Daria)
- Barbara Kelsch (VF de Gwyneth Paltrow, Milla Jovovitch, Charlize Theron)
- Céline Ronté (VF d'Ashley Tisdale)
- Dorothée Jemma (VF de Jennifer Anniston, Juliet Landau dans Buffy contre les vampires, Sally dans L'Étrange Noël de monsieur Jack)
- Véronique Augereau (VF de Jamie Lee Curtis, Kim Delaney, Marge dans Les Simpson)
- Aurélia Bruno (VF de Reese Witherspoon, Neve Campbell, Lisa dans Les Simpson)
- Frédérique Tirmont (VF de Meryl Streep, Emma Thompson)
- Sophie Arthuys (VF de Jennifer Love Hewitt)
- Juliette Degenne (VF d'Uma Thurman, Famke Jenssen, Helga dans Atlantide, l'empire perdu)
- Caroline Pascal (Tohru dans Fruits Basket, Nadia dans Titeuf, Reggie dans Rocket Power)
- Élisabeth Ventura (VF de Blake Lively, Emma Stone, Rebecca Hall)


Et aussiMarie Vincent, Caroline Beaume (décédée en 2014), Danièle Hazan, Jackie Berger, Jane Val (décédée en 2006), Paule Emanuele, Laurence Dourlens, Claude Chantal (décédée en 2016), Isabelle LePrince, Perrette Pradier (décédée en 2013)Vanina PradierMalvina Germain, Céline Mauge, Brigitte Aubry, Joëlle GuiguiNathalie Bienaimé, Véronique Alycia, Marion Game, Françoise Vallon, Béatrice Delfe, Brigitte Lecordier, Dominique Vallée, Hélène Bizot, Rafaèle Moutier, Chloé BerthierAlexandra Garijo, Léa Gabriele, Barbara Beretta, Laurence CrouzetDominique Chauby, Joëlle FossierVéronique Soufflet, Stéphanie Murat, Dominique Dumont, Régine TeyssotChantal Macé, Déborah Perret, Laurence Sacquet, Christelle Reboul, Dominique Westberg, Agnès Manoury, Marie Millet, Dolly Vanden, Charlyne Pestel, Béatrice BrunoSauvane Delanoë(Liste wikipédia)

Note : J'ai dû éditer plusieurs de mes liens suites aux suppressions des pages consacrés à de nombreux comédiens par Wikipédia, d'autres pages étant également visées. Ça m'enchante pas vraiment parce que c'était bien utile et mérité, mais bon, c'est la politique du site. Aussi, je vous invite à vous rediriger vers d'autres sites consacrés au doublage pour obtenir des infos.



LES COMÉDIENS :

Pour les comédiennes ça a été déjà difficile de choisir qui mettre et pour quels rôles mais alors pour les comédiens c'était encore pire, entre Emmanuel Garijo (voix-off de Skyrock et sur la chaîne Syfy + dans je sais pas combien de pubs), Donald Reignoux (qui en plus de ses à-tout-casser un milliard de doublages est également la voix-off sur NRJ avec Sir Richard Darbois), Christophe Lemoine, Adrien Antoine, Alexis Tomassian et pleins d'autres qui sont littéralement dans TOUT, si ça c'est pas de la tactique d'invasion secrète de votre télé et de votre vie, je sais pas ce que c'est. J'aurai bien voulu dire un mot au cas par cas, mais ça prendrait encore trop de temps, je tiens juste à les remercier pour le travail qu'ils font au quotidien, qu'on aime ou pas la VF ils méritent quand même vraiment qu'on leur rende "hommage" ! Là, j'ai pas mis le nom des rôles correspondants (manque de temps + méga flemme, m'en voulez pas).


- Vincent Ropion (VF de Neil Patrick Harris, Roger Bart, Vince Poletto dans Hartley, cœurs à vif, Andrew Shue dans Melrose Place, Spirou dans Spirou)
- Jean-Pierre Michaël (VF de Brad Pitt, Ben Affleck, Damian Lewis, Jude Law, Keanu Reeves, Ethan Hawke)
- Damien Witecka (VF de Leonardo DiCaprio, Tobey Maguire, Bradley James dans Merlin, Michael Urie dans Ugly Betty)
- Michel Papineschi (VF de Robin Williams,  John Smith dans Pocahontas)
- Mark Lesser (VF de Nicholas Brendon, Matt LeBlanc dans Friends, Sasha Mitchell dans Notre Belle-Famille)
- Brice Ournac (Frankie Muniz dans Malcolm, Mike Bailey dans Skins, Colin Morgan dans Merlin)
- Bruno Chöel (VF de Johnny Depp, Mark Wahlberg, Ewan McGregor, Jason Bateman, Victor dans Les Noces Funèbres)
- Jean-Philippe Puymartin (VF de Tom Hanks, Woody dans Toy Story, Timon dans Le Roi Lion)
- Jean-Louis Faure (VF de Bryan Cranston)
- Patrick Poivey (VF de Bruce Willis, Kyle McLachlan)
- Axel Kiener (VF de Wentworth Miller, Josh Henderson)
- Luq Hamet (VF de Michael J. Fox, Jason Priestly, Milo Thatch dans Atlantide, l'empire perdu)
- Dominique Collignon-Maurin (VF de Nicolas Cage, Mark Hamill dans Star Wars, Hadès dans Hercule)
- Alexandre Gillet (VF de Ryan Gosling, Joshua Jackson, Elijah Wood)
- Daniel Beretta (VF d'Arnold Schwarzenegger, Lumière dans La Belle et la Bête)
- Bernard Gabay (VF de Robert Downey Jr., Ricardo Chavira, Charlie Cox dans Daredevil)
- Maurice Decoster (VF de Ben Stiller, Joe Landau, Rob Estes)
- Serge Faliu (VF de James Marsters, Terrence Howard, Adam Sandler)
- Bernard Lanneau (VF de Richard Burgi, Dennis Quaid, Kevin Costner, Alec Baldwin)
- Vincent Barazzoni (VF de Barry Watson, Ryan Philippe dans Sexe Intentions)
- Philippe Ogouz (VF de Patrick Duffy)
- Stéphane Ronchewski (Damon Wayans dans Ma famille d'abord)
- Yoann Sover (VF de Zac Efron, Drew Fuller, Chad Michael Murray)
- Olivier Destrez (VF de John Stamos, Charlie Sheen)
- Lionel Tua (VF de Luke Perry, Jon Cryer dans Mon Oncle Charlie, Charmant dans Shrek)
- Luc Boulad (VF de Linden Ashby)
- Claude Giraud (VF de Tommy Lee Jones)
- Pierre Tessier (VF de Greg Germann, Jake Webster)
- Arnaud Arbessier (VF de Julian McMahon, James Denton dans Desperate Housewives)
- Alain Dorval (VF de Sylvester Stallone, Pat Hibulaire)
- Thibault de Montalembert (VF de Hugh Grant)
- Olivier Podesta (VF de Chris Colfer, Lee Norris)


Et aussi : Bernard AlaneDamien Boisseau, William CorynBenoît DuPacBernard TiphaineBenoît AllemaneGabriel Le DozeDominique PaturelPatrick BorgMarc Alfos (décédé en 2012), Jean Lescot (décédé en 2015), Jean-Pierre MoulinYves BarsacqGilbert LevyMarc Cassot (décédé  en 2016), Cédric DumondThierry BourdonMichel EliasGuillaume OrsatDimitri RougueulCharles PestelGérard Rinaldi (décédé en 2012), Yann Pichon, Alexis VictorMaël Davan-Soulas, Hervé Bellon, Patrick Guillemin (décédé en 2011), Georges Caudron, Taric Mehani, Patrick OsmondMichel VignéJean-Claude DondaMathias KozlowskiGérard HernandezPhilippe PeythieuPierre Tornade (décédé en 2012), Michel MellaDaniel LafourcadeHenri Labussière (décédé en 2008), Jérôme Rebbot, Michel DodaneAnatole de BodinatMichel Modo (décédé en 2008), Pierre-François Pistorio Boris RehlingerÉric LegrandEdgar GivryMichel RuhlPierre HatetVincent VioletteÉrik Colin (décédé en 2013), Jérôme KeenMichel BedettiXavier FagnonTony MarotTanguy GoasdouéMichel Prud'hommeNicolas MariéRémi BichetThomas RoditiRenaud Marx, Daniel Russo, Patrick Floersheim (décédé en 2016), Gérard Surugue, Martial Le MinouxConstantin Pappas,  Philippe ValmontJacques Ciron, Yann Le Madic, Paul Nivet(Liste wikipédia)


LES "STAR TALENT" :

Il y a aussi les "Star Talent", lorsqu'une star prête sa voix dans un dessin-animé alors que ce n'est pas son métier. Le sujet tombe à pic puisque le prochain Pixar, Inside Out ("Vice Versa" en français) prévu pour le 17 juin, aura une VF composée majoritairement de stars (Pierre Niney, Mélanie Laurent, Gilles Lelouche, Marilou Berry et Charlotte LeBon entre autres). J'avoue que ça m'a un peu agacée de l'apprendre, sachant que des comédiens dont c'est justement le boulot, comme vous avez pu le voir il y en a à la pelle. Après les gens viennent râler et se plaindre des VF, en même temps c'est sûr que si on continue à confier les rôles à des non-professionnels juste pour le côté marketing, au bout d'un moment ça finit par s'entendre. ÉDIT : J'ai vu le film depuis et la VF est très réussie, MAIS je maintiens ce que j'ai écrit car même si les studios ont depuis toujours fait appel à des stars pour booster la promo d'un film (et que beaucoup aient fait de l'excellent boulot), ça fait quand même du taff en moins pour les comédiens. L'autre problème (encore une fois c'est un avis qui n'engage que moi) c'est aussi quand c'est une star vraiment connue, qu'on voit/entend très souvent à la télé, où c'est difficile de dissocier leur voix de leur "personnage". Par exemple, Audrey Lamy double Lucy, l'amoureuse de Gru dans Moi, Moche et Méchant 2, sauf que moi tout ce que j'ai entendu c'est Marion dans Scènes de ménages... Idem pour Frank Dubosc dans Le Monde de Nemo, et le petit plus, la voix de Grand Corps Malade dans Toy Story 3 pour Rictus, là j'ai juste ri tellement c'était aléatoire, je m'attendais à l'entendre slammer à tout moment. Ça reste cependant des cas isolés. Après c'est aussi un mal pour un bien parce que ça fait sortir le métier de l'ombre et donne par la même occasion l'opportunité de parler de la difficulté de faire du doublage. Vous trouverez ci-dessous les noms de nombreuses stars qui ont prêté leurs voix dans des dessins-animés au fil des années ainsi que le(s) personnage(s) associé(s). Je vous cache pas que j'ai découvert que certaines célébrités françaises avaient doublé des personnages que j'adore et que je ne m'en étais aperçue que des années plus tard, ceux-là je leur tire mon chapeau.


De gauche à droite : China Moses (Tiana) dans La Princesse et la Grenouille (2009) - Valérie Lemercier (Jane) dans Tarzan (1999) - David Hallyday (Jim Hawkins) et Michelle Laroque (Capitaine Amélia) dans La Planète au Trésor (2002) - Patrick Timsit (Philoctète) dans Hercule (1997) et Gaëtan (La taupe) dans Atlantide, l'empire perdu (2001) - Elie Semoun (Wiggins) dans Pocahontas (1995) - Bérénice Bejo (Merida) dans Rebelle (2012) - Camille (Colette) dans Ratatouille (2007) - Amanda Lear (Edna Mode) et Lorie (Violette) dans Les Indestructibles (2004) - Charles Aznavour (Carl) dans Là-Haut (2009) - François-Xavier Demaison (Ralph) dans Les Mondes de Ralph (2012) - Dany Boon (Olaf) dans La Reine des Neiges (2013) - Kyan Khojandi (Baymax) dans Les Nouveaux Héros (2014) - Leïla Bekhti (Tif) dans En Route (2015) - Gad Elmaleh (Gru) dans Moi, moche et méchant (2010) - Alain Chabat (Shrek) dans Shrek (2001-2010) - Audrey Lamy (Lucy) dans Moi, moche et méchant 2 (2013) - Gaspard Ulliel (Jack Frost) et Nolwenn Leroy (La Fée des dents) dans Les Cinq Légendes (2012) - Kev Adams (Guy) dans Les Croods (2013) - Mélanie Laurent (Mary Katherine) dans Epic : La bataille du royaume secret (2013) - Mathilda May (Pocahontas) dans Pocahontas (1995) - Jean Reno (Mufasa) dans Le Roi Lion (1994), Enzo dans Atlantide, l'empire perdu (2001) et Porco Rosso dans Porco Rosso (1992) - Gérard Depardieu (Rocky) dans Chicken Run (2000) - Lambert Wilson (Ernest) dans Ernest et Célestine (2012) - Eric et Razmy (Razmo et Rapido) dans Ratz (2003) - Omar et Fred (Fish et Chips) dans Fish'n Chips (2011)


De gauche à droite : Pef (Emile) dans Ratatouille (2007) - Benoît Magimel (Ken), Frédérique Bel (Barbie) et Grand Corps Malade (Rictus) dans Toy Story 3 (2010) - Franck Dubosc (Marin) dans Le Monde de Nemo (2003) et Metroman dans Megamind (2010) - Kad Merad (Megamind) et Géraldine Nakache (Roxanne) dans Megamind (2010) - Guillaume Canet (Flash McQueen) et Cécile de France (Sally) dans Cars (2006) - Elie Semoun (Sid), Vincent Cassel (Diego) et Gérard Lanvin (Manny) dans L'Âge de Glace (2002-2016) - Manu Payet (Po) et Marc Lavoine (Tai Lung) dans Kung-Fu Panda (2008) - Edouard Baer (Capitaine Pirate) dans Les Pirates! Bons à rien, mauvais en tout (2012) - Vanessa Paradis (Lucille) dans Un Monstre à Paris (2011) - Lorànt Deutsch (Blu) et Lætitia Casta (Perla) dans Rio (2011) - Virginie Efira (Mavis) dans Hôtel Transylvanie (2012) - Mylène Farmer (Sélénia) dans Arthur et les Minimoys (2006-2010) - Romain Duris (Flynn Rider) et Isabelle Adjani (Mère Gothel) dans Raiponce (2010) - Eddy Mitchell (Chantecler) dans Rock-o-Rico (1992) - José Garcia (Alex) dans Madagascar (2005-2012), Mushu dans Mulan (1998) et Tulio dans La route d'Eldorado (2000) - Antoine de Caunes (Miguel) et Victoria Abril (Chel) dans La route d'Eldorado (2000) - Patrick Bruel (Sinbad) et Monica Bellucci (Marina) dans Sinbad : la légende des Sept Mers (2003) - Catherine Deneuve (Tadji, mère de Marjane) dans Persepolis (2007)


Donc comme vous pouvez le constater, il y a beaucoup de monde. Si vous aviez souvent cette impression qu'une voix vous était familière, maintenant vous serez en mesure de faire l'association. Et quand je vous disais que c'était un business de famille je vous mentais pas. Y'a de tout, parents, enfants, frères, sœurs, un vrai réseau ! La liste des rôles choisis est très sélective, j'ai essayé d'en citer autant que possible mais j'ai quand même dû en exclure plusieurs que je connaissais parce que si j'avais dû tout vous mettre je m'en serai jamais sortie (déjà que j'en voyais pas le bout l-o-l). Du coup je suis restée dans les doublages les plus facilement reconnaissables, même si j'ai deux ou trois références de derrière les fagots, sinon c'est pas drôle. Le pire c'est qu'à chaque fois que je faisais des recherches sur une série animée, je me retrouvais à regarder les anciens génériques, voir des épisodes entiers, et une chose en entraînant une autre ça m'a fait traîner encore plus hihi. Je mets au défi un quelconque pro-VO de dire qu'ils n'ont jamais vu (et apprécié comme il se doit) une œuvre où figure au moins l'un des comédiens nommés, car vous seriez de sacrés petits menteurs. La plupart d'entre eux ont des fan page Facebook ou un Twitter (ou les deux!), évidemment je ne mettrais rien en ligne ici mais libre à vous de googler le nom de votre fave. D'après ce que j'ai constaté, ils ont tous l'air d'être vraiment sympas et ouverts. Pour les rencontrer, il faut se tenir au courant des différents évènements style Japan Expo, Paris Manga, PGW et autres conventions organisées chaque année.

    
Moi quand j'ai enfin terminé de citer tout le monde (RIP mes poignets)


SINON INTERDICTION DE ME VANNER SUR MES MONTAGES JE SAIS QU'ILS SONT FOIREUX MERCI

Je m'aperçois que je n'ai pas trop parlé de la VQ (en même temps c'était pas le sujet), qui est disons-le l'ennemi juré des pro-VF. C'est un peu extrême mais c'est quasiment impossible de me faire regarder un film en VFQ (version française québécoise), j'en ai fait l'expérience avec "Twelve Years A Slave", et ça s'est terminé en fou rire (pourtant ce film est tout sauf une comédie, donc c'est pour vous dire). Mais bon je veux pas non plus en dire du mal parce que chacun a sa version, tout dépend encore une fois de celle à laquelle on a été habitué (il m'est même arrivé de préférer une VFQ à une VF). Et puisqu'on aborde le sujet, pour les fans de Xavier Dolan, - réalisateur de "Mommy", et accessoirement sex symbol - saviez-vous que votre chouchou était aussi spécialisé dans le doublage? Cet article touche donc à sa fin (vous pouvez soupirer de soulagement). Sachez que je ne vous en voudrais pas si vous n'avez pas eu le courage de tout lire, moi-même je suis désespérée par ma non-capacité à faire court. J'ai conscience que je ne réponds pas vraiment à la question sur quelle version est la meilleure en fin de compte, ce qu'il faut en déduire c'est que chacun est libre de choisir à sa convenance. Si ça vous a plu et que vous êtes intéressés, je vous invite à vous renseigner sur les sites suivants qui contiennent pleins d'infos intéressantes sur les comédiens qui font du doublage et sur le métier en général : AlloDoublage - RSdoublage - Quifaitlavoix - Les Voix - Doublagissimo - la page Facebook "Le Monde du Doublage"


See ya ! (Avec ce pavé, le prochain article est pour dans au moins 6 mois, 
appréciez-le parce que j'ai passé beaucoup trop de temps dessus, heureusement que je suis du genre obstinée haha)

10 déc. 2014

Le "Whitewashing", un concept ~en vogue à Hollywood

Après vous avoir pondu la partie un de mon article sur le féminisme (la partie deux sera pour plus tard, elle est toujours en cours de rédaction), une fois de plus c'est avec mes gros sabots que je tenais à dénoncer une énième pratique inadmissible typique du système hollywoodien, pratique qui existe déjà depuis longtemps mais qui a pris un nouveau tournant et franchi un cap dans l'absurdité, c'est celle du WhitewashingLe "Whitewashing", c'est quoi? Et bien cela consiste à choisir des acteurs caucasiens dans un film ou à la télévision pour jouer des personnages d'une autre ethnie (asiatique, africain, etc). Oui, rien que ça. 


Ça  a commencé lorsque je suis allée voir Gone Girl au cinéma début novembre, et que j'ai vu la bande-annonce d'Exodus pour la première fois. J'ignorais totalement l'existence de cette adaptation, que d'une part je ne trouve pas tout indispensable (si j'ai envie de voir un film sur Moïse je préfère encore regarder "Le Prince d’Égypte"), et c'est en regardant le trailer que j'ai vu mon visage se décomposer progressivement en poker face (vous savez, celle-là) à la vue des acteurs choisis pour interpréter les rôles respectifs de Moïse, Ramsès et Touya. Christian Bale dans le rôle Moïse? Sigourney Weaver en Touya?? Joel Edgerton en Ramsès???? C'est très bien tout ça, et je n'ai rien de particulier contre ces acteurs (sauf peut-être Christian Bale dont la seule vue m'irrite), mais dans CE contexte précis, y'a pas comme un léger problème?! Je vous mentionnais "Le Prince d’Égypte" juste avant (une des plus grandes réussites de DreamWorks), que vous connaissez peut-être. Si non, j'aimerais qu'on jette un rapide coup d’œil sur la façon dont les personnages étaient représentés dans le dessin-animé.

Alors certes on peut leur reprocher le fait que la plupart des personnages soient doublés par des acteurs blancs en VO, mais à la limite je peux faire abstraction de ça car contrairement à Exodus où on a le visuel des acteurs, ceux qui prêtent leurs voix dans les films d'animation sont relativement invisibles. De plus les acteurs/comédiens qui font le doublage varient d'un pays à l'autre, donc ça reste une situation très différente. Par contre, pour un réalisateur de la trempe de Ridley Scott, il n'y a absolument aucune excuse. Interrogé sur le sujet, l'intéressé a tenu a expliqué ces choix surprenants dans une interview, et il m'a semblé important de relever cette phrase, retranscrite exactement selon ses propres termes :
I can’t mount a film of this budget, where I have to rely on tax rebates in Spain, and say that my lead actor is Mohammad so-and-so from such-and-such,” Scott says. “I’m just not going to get it financed. So the question doesn’t even come up.” – Ridley "you-are-part-of-the-problem" Scott
Traduction : "Je ne peux pas monter un film de ce budget, où je dois compter sur les rabais fiscaux en Espagne, et dire que mon acteur principal est Mohamed je-ne-sais-qui de je-ne-sais-où. Je ne trouverai pas de financement. Donc la question ne se pose même pas."
Voilà. Voilà le genre de discours tenus par les "grands" réalisateurs en 2014. Parce qu'il vaut mieux engager des acteurs "caucasiens" (vous noterez le nombre de guillemets employées dans cet article pour appuyer mon ironie) quitte à déclencher quelques polémiques qui seront vite oubliées plutôt que de voir le succès de son film reposer sur les épaules de "Mohamed je-ne-sais-qui de je-ne-sais-où". Et quand on demande aux acteurs en question leur opinion sur le sujet, de leur côté c'est silence radio, ou alors ils tentent maladroitement de défendre Scott - promo oblige - tout en apportant malgré tout leur soutien aux offensés, même si on se doute que s'ils ont accepté le rôle c'est qu'à la base ils étaient d'accord avec la pratique. Et puis, je fais ma mauvaise langue, évidemment que le cast n'est pas composé QUE d'acteurs blancs, il y a aussi des acteurs noirs... dans le rôle d'esclaves, de servants, de voleurs, hahahahahaha.

Sinon, Christian Bale a tenu à faire savoir que lui ne voyait rien de mal avec le choix du casting, et qu'il soutenait à 100% son réalisateur (quel discours étonnant quand on tient le premier rôle). En effet, il déclare : “I don’t think fingers should be pointed, but we should all look at ourselves and say, ‘Are we supporting wonderful actors in films by north African and Middle Eastern film-makers and actors, because there are some fantastic actors out there’. If people start supporting those films more and more, then financiers in the market will follow. The audience has to show financiers that they will be there, and [then] they could make a large-budget film.” En gros, il y dit que c'est de notre faute si les réalisateurs s'obstinent à confier leur premier rôle à des acteurs blancs, et que pour que ça change c'est à nous de soutenir les réalisateurs indépendants et les acteurs de couleur. Quel plaisir de voir que l'industrie du cinéma se montre ouvertement rac- ah oui c'est vrai j'avais dit que je n'emploierai pas le R-word.

Et si seulement ça se limitait à ça... mais ça devient carrément systématique ! En début d'année, on apprenait qu'une nouvelle version de Peter Pan serait adapté en film. Et la rumeur a commencé à circuler que Rooney Mara pourrait interpréter Lili la Tigresse (fille du chef des Indiens - cherchez le mot-clé). Sur le coup j'ai cru à une blague, et non. Le 25 novembre, le trailer est posté sur Youtube, et force est de constater que c'est bien Rooney qui s'est vu confiée le rôle. Je pense qu'on a tous vu Peter Pan, et j'avoue que je cherche encore la ressemblance entre le personnage présentée dans la version de Disney et Rooney. Stéréotypes de la version originale mis à part, c'est une chose pour les réalisateurs de vouloir caster des acteurs en vogue à tout prix, mais ce qui fait vraiment mal c'est de voir de jeunes acteurs prometteurs cautionner de tels comportements. Warner Bros a tenté de justifier son ignorance choix en expliquant qu'ils voulaient éviter les clichés raciaux, contrairement au roman de J.M. Barrie et à la version de Disney, jugée offensante envers les Amérindiens. Ils ont donc volontairement choisi de "réinventer" le personnage de Lily la Tigresse pour qu'elle n'apparaisse plus comme Amérindienne mais "sans ethnie particulière", et qui dit pas d'ethnie particulière, dit forcément? Une actrice caucasienne pardi ! Et comme si cela ne suffisait pas, ils ont aussi insisté sur le fait que c'est seulement suite à un looong casting où ont auditionné des femmes de toute ethnie, que la meilleure a été retenue, et qu'ils n'avaient pas du touuut envisagé de prendre Rooney dès le début *facepalm* Je cite : 
There's a misconception about the ethnicity of the original character and we felt no obligation to perpetuate that misconception. says an insider on the project. We looked at Native American actresses. We looked at African-American actresses. We looked at African actresses. We looked at Middle Eastern actresses. White actresses. After a very exhaustive casting process, we ultimately went with the best actress for the part.
Traduction : "Il y a une conception erronée concernant l'ethnie du personnage original, et nous n'avons pas ressenti l'obligation de perpétrer ce malentendu", d'après un insider. "Nous avons auditionné des actrices amérindiennes. Nous avons auditionné des actrices africaines-américaines. Nous avons auditionné des actrices africaines. Nous avons auditionné des actrices du Moyen-Orient. Des actrices caucasiennes. Après un long et pénible casting, nous avons finalement choisi la meilleure actrice pour le rôle"
Veuillez retenir la phrase "there's a misconception about the ethnicity of the original character". Misconception = conception erronée, idée fausse, malentendu. Faut avoir une sacrée audace pour sortir des inepties pareilles, parce que je ne vois clairement pas en quoi l'ethnie de Lily la Tigresse pourrait porter à confusion? Bref, vous l'avez compris, Hollywood essaie constamment de nous faire gober que l'origine n'est jamais un facteur important dans le casting d'un acteur, et que seul le talent fait la différence. Plus concrètement, ils n'en ont juste rien à secouer. Il suffit de se souvenir de la polémique provoquée par le casting d'actrices chinoises dans l'adaptation cinématographique du roman d'Arthur Golden "Mémoires d'une geisha", au lieu d'actrices japonaises, ce qui avait entraîné la censure du film dans certains pays. Je vous cache pas que j'adore ce film à un niveau indescriptible, et que la première fois que je l'ai vu et que j'ai appris l'existence de cette polémique, sur le coup je l'avais trouvée ridicule et je ne voyais pas du tout où était le problème, "tant que les actrices jouaient bien". Seulement voilà, depuis j'ai appris la leçon.



Plus récemment, le dernier film en date du réalisateur Cameron Crowe, une comédie romantique intitulée "Aloha" (rien que le titre fait déjà grincer des dents), s'est attiré les foudres du public, de part son casting entièrement caucasien (Emma Stone, Rachel McAdams, Bradley Cooper, Bill Murray, Danny McBride, Alec Baldwin et John Krasinski). En plus des traditionnels clichés sur Hawaii, le personnage d'Emma Stone est censé être en parti asiatique, d'après une personne que le réalisateur a connu. Bien évidemment, Cameron Crowe a fourni l'excuse par défaut "Désolé si je vous ai offensé". Ce que je trouve vraiment fascinant à propos des excuses de réalisateurs qui sont accusés de white-washing, c'est qu'ils sont désolés seulement parce qu'ils ont été critiqués. Si personne n'avait rien dit, dieu sait qu'ils n'auraient jamais vu le moindre problème avec leur film et aurait remis ça en moins de deux. Et ce qui me chiffonne encore plus, c'est que depuis l'Exodusgate, il est impossible que les acteurs n'aient pas entendu parler du white-washing, donc la grande question du jour c'est : pourquoi continuent-ils d'accepter ces rôles malgré tout? Surtout qu'ils se doutent qu'on va les interroger à ce sujet pendant la promo. Je veux bien comprendre qu'ils prennent l'argent là ou il est, mais à un moment faut remettre tes principes en question et commencer à montrer l'exemple.

Et des exemples comme ça, il en existe à l'infini. Piqûre de rappel, en 2009 on a eu cette abomination, aka l'adaption-la-plus-pourrie-de-tous-les-temps-dont-on-préfère-nier-l'existence du manga cultissime d'Akira Toriyama ("Dragonball Evolution" pour ceux qui n'auraient pas reconnu, paye ton affiche parodique hein) 

Justin Chatwin en Son Goku

Puis en 2010 on avait eu droit à ça (adaptation live du célèbre dessin-animé "Avatar: the Last Airbender"), où l'évidente ressemblance entre les personnages et les acteurs est vraiment troublante (Dev... pourquoi?) :

Regardez-moi tous ces beaux acteurs caucasiens qui sont les gentils... et Dev Patel le méchant.

C'est bien beau de vouloir adapter des œuvres populaires à l'écran, ça part d'un bon sentiment, mais encore faut-il un bon casting pour que le public suive, ce qui n'est pas le cas 90% du temps. Pour l'anecdote, un live-action du manga "Ghost in the Shell" de Masamune Shiro est en préparation par les soins du réalisateur Rupert Sanders. Et il se murmure que les noms de Margot Robbie (qui est maintenant hors-concours vu qu'elle a été castée en tant qu'Harley Quinn dans "Suicide Squad") et de Scarlett Johansson (!) ont été évoqués pour le rôle du personnage principal, celui de Motoko "Badass" Kusanagi. Sauf que Motoko, elle ressemble à... ça. Donc oui, c'est sûr que physiquement ça pourrait coller, mais à part ça, big LOL un peu hein. Tu penses qu'ils apprendraient de leurs erreurs, chassez le naturel, il revient au galop.

Parce qu'à la limite on peut être plus indulgent quand le film est réussi. Comme avec The Impossible (2012), inspiré du périple d'une famille espagnole, la famille Alvarez Belon (à gauche), en vacances en Thaïlande lors du tsunami dévastateur du 26 décembre 2004. Bien que lui-même d'origine espagnole, le réalisateur Juan Antonio Bayona avait pourtant choisi Naomi Watts et Ewan McGregor pour les rôles principaux (tous les deux blonds aux yeux bleus et d'origine britannique). C'était un choix tout à fait volontaire de la part du réalisateur et approuvé par la famille elle-même, et certes ça ne nuit en rien au "bon" déroulement du film, mais on est en droit de soulever la question : les acteurs caucasiens seraient-ils donc plus rentables? Haha just kidding, on la connaît déjà la réponse.

A gauche : la famille Alvarez Belon
A droite : Naomi Watts et Ewan McGregor

Alors après je trouve ça mignon quand on dit que les gens de couleur s'offusquent souvent pour rien, qu'on voit du racisme partout, qu'on devrait songer à se préoccuper de problèmes plus graves blablablabla, bah justement il commence là le problème j'ai envie de dire mes petits chats. La représentation ethnique (ou plutôt son manque de représentation) au cinéma/à la télévision a un impact direct sur les mentalités, surtout chez les jeunes. Quand voit que l'industrie hollywoodienne est régie par le principe du quota ethnique, quand c'est pas celle du "white savior" (cet axe narratif où le courageux sauveur blanc vient arracher à leur triste sort les pauvres gens de couleur, allez jeter un coup d’œil à la liste, les exemples sont nombreux). Du coup quand on cache la misère en mettant des acteurs de couleur ici et là tout ça pour qu'on vienne pas râler, je trouve un peu normal de se sentir révolté, et de chercher à inverser la donne. Aussi, il faut observer les réactions provoquées dans les médias/sur les réseaux sociaux quand ça se produit. Dès que l'on donne un peu trop d'importance à un acteur de couleur dans un film, le bashing ne se fait pas attendre. Par exemple comme lorsque l'acteur Michael B. Jordan (vu dans Chronicle, Fruitvale Station, The Awkward Moment) a été choisi pour reprendre le rôle de la Torche Humaine/Johnny Storm dans le reboot du film "Les Quatre Fantastiques" (rôle tenu auparavant par Chris Evans, qui lui a d'ailleurs apporté son soutien total), la vague de racisme engendrée a été spectaculaire, surtout chez les fans de comics, qui ont carrément appelés au boycott du reboot.  Mais Michael B. Jordan a préféré ne pas tenir compte des rageux aigris et est intimement convaincu qu'ils courront voir le film à sa sortie en salles. Autre victime de fans d'hystériques un peu trop extrêmes, le jeune acteur John Boyega (22 ans), qui a dû faire face à des attaques racistes particulièrement virulentes suite à la récente diffusion du trailer de l'épisode VII de "Star Wars: The Force Awakens" le 28 novembre dernier. En effet, il est le premier à apparaître dans la courte bande-annonce, et il n'en a pas fallu plus pour déchaîner les passions. Un stormtropper noir?! Un vrai scandale pour certains. Pas étonnant que les mentalités régressent quand on voit à quel point le public soutient le changement. Heureusement, cela se limite "seulement" à une poignée d'excités. John Boyega a quant à lui simplement déclaré qu'ils allaient devoir s'y faire. Le plus triste, c'est que si vous tapez "John Boyega" sur Google, la page entière est consacrée à des articles sur le sujet.


- D'autres exemples de "whitewashing" : ici et ici
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...